Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



  • Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 15 mai 2008

Abbès LAGHROUR

abbaslaghrour.jpg 

Abbès Laghrour naquit le 23 juin 1926 à Douar Messigha (Khenchela), au sein d’une famille très pauvre . Il entra à l’école française et réussit à obtenir son certificat d’études primaires après avoir débuté dans la vie active en étant employé comme cuisinier chez le gouverneur de la ville. C’était en 1948.

L’adhésion du martyr au mouvement national (Parti du Peuple Algérien) eut lieu très tôt, en 1946. Il activait avec le militant Brahim Hannachi, responsable régional pour les Aurès. Son patron le suspecta lorsqu’il le vit en compagnie de ce dernier dans l’un des marchés. Il fut alors renvoyé de son travail et ouvrit une boutique de fruits et légumes au marché public de la ville et ce, afin de dissimuler son activité réelle aux yeux du pouvoir colonial.
Cette boutique devint ainsi un lieu de rencontre pour les militants du parti dans lequel ils tenaient leurs réunions clandestines. Parmi eux, nous citerons Chihani Bachir, responsable du Mouvement pour le Triomphe des Libertés Démocratiques au niveau de Batna. Compte tenu des qualités remarquables du martyr, il fut nommé responsable de la kasma (cellule) du parti à Khenchela.

Parmi ses actions les plus importantes, il y a lieu de citer:
- Sa participation aux manifestations qui eurent lieu le 1er et le 8 mai 1945 dans la ville.
- L’organisation d’une marche de protestation en 1951 qui a réuni un certain nombre de jeunes de la ville venus dénoncer la situation dramatique vécue par peuple algérien. Parmi les revendications les plus importantes exprimées par les manifestants figure la lutte contre le chômage et la fourniture de pain.
Ces revendications furent soumises aux autorités françaises lesquelles, suite à cela, procédèrent à l’arrestation de Abbès Laghrour ainsi que certains de ses compagnons. Il resta 03 jours en prison durant lesquels il fut sauvagement torturé; Ce qui lui occasionna une maladie pulmonaire qu’il fut contraint d’aller soigner à Batna. Le parti MTLD prit en charge toutes les dépenses pour ses soins. A sa guérison, il retourna à Khenchela pour poursuivre clandestinement son activité au sein du parti.
En compagnie du martyr Mustapha Benboulaïd, Adjoul Adjoul et Grine Belkacem, Abbès Laghrour participa aux préparatifs pour la Révolution dans la région des Aurès. Il dirigea les groupes chargés de lancer les attaques au cours de la nuit du 1er novembre 1954.

Dès les premiers instants de la lutte armée, Abbès Laghrour démontra sa audace, son courage, ses aptitudes au commandement et sa capacité de comploter et infliger des défaites à l’ennemi.

Parmi les batailles les plus importantes auxquelles il participa durant la Révolution, nous citerons:
- La célèbre bataille d’El Djorf qui dura 03jours du 22 au 24 septembre 1955
- La célèbre bataille de la zaouia à Cherchar
- La bataille de Tefsour (Chechar)
- La bataille d’El Bayadha qui a duré 24heures
- L’embuscade de Kentis Mrah El Baroud (octobre 1956)
Abbès continua à participer aux batailles, les unes après les autres, jusqu’à sa mort au champ d’honneur le 25 juillet 1957.

.
 

hafiane slimane |
Centre d'Etudes Cathares-Re... |
spiruline "l'algue bleue au... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Journée mondiale des Sourds
| roquevaire cycle 3
| walluf-lalonde